Ville de Rivière-du-Loup

Actualités

En mode collectif grâce à l’autopartage pour les citoyens!

En mode collectif grâce à l’autopartage pour les citoyens!
Rivière-du-Loup, le 5 juin 2019 – La Ville de Rivière-du-Loup profite de la Journée mondiale de l’environnement, ce 5 juin, pour annoncer l’évolution du projet pilote lié à l’utilisation de son véhicule électrique, en le rendant disponible en autopartage aux citoyens de la ville.

En prenant part au projet pilote SAUVéR réalisé dans six municipalités du Québec, la Ville de Rivière-du-Loup a réaffirmé en 2016 son engagement dans le virage électrique et son leadership en matière d’électrification des transports. Dans le cadre du programme, le véhicule était partagé ces dernières années entre les employés de la Ville et ceux de Tourisme Rivière-du-Loup. L’heure est maintenant venue de passer à l’étape suivante. Ainsi, la voiture électrique devient accessible pour l’autopartage avec les citoyens en soirée et les fins de semaine, pour toute la saison estivale.

Tout organisme, citoyen ou entreprise intéressé à faire partie de cette nouvelle étape du projet peut s’inscrire d’ici le 19 juin, via le formulaire disponible sur le site VilleRDL.ca, sous la section « Services / Transports durables ». Dans cette phase exploratoire, le nombre d’usagers sera limité et une sélection sera effectuée en fonction des besoins, en raison de la disponibilité du véhicule. Les candidats retenus seront informés au cours de la semaine du 24 juin. Pour des questions d’assurabilité, les usagers devront être âgés de 21 ans et plus. Une fois l’adhésion confirmée, la réservation du véhicule pourra facilement s’effectuer en ligne, au tarif horaire de 7 $.

Cette nouvelle étape exploratoire d’implantation permettra de bonifier l’évaluation des besoins de la population en matière d’autopartage et définir progressivement un modèle de gestion du service à Rivière-du-Loup, pour un développement intégré et à l’écoute de la communauté. C’est également une occasion en or de tester la conduite électrique, pour ceux qui ont envie de se laisser tenter.

Dans le contexte d’urgence climatique, ce projet se veut un déclencheur pour une réflexion collective sur les besoins réels en déplacements, les coûts globaux des moyens de transport, la dépendance aux hydrocarbures et la nécessité ou non d’être propriétaire d’un véhicule ou d’un second véhicule, en utilisant des moyens alternatifs comme la marche, le vélo, le transport en commun et l’autopartage. « Nous espérons participer au développement d’une nouvelle offre en matière de mobilité, pour que des familles puissent investir mieux, que des organismes communautaires fassent plus avec les mêmes fonds et que des entreprises réduisent également leur dépendance à la voiture et aux carburants fossiles », précise la conseillère en développement durable à la Ville, Mme Marianne Gagnon.

Rappelons que le projet pilote SAUVéR vise entre autres à développer un réseau de villes en région où il est aisé de se recharger, ainsi qu’à sensibiliser les partenaires et le milieu à l’attrait et la facilité d’utilisation de ce type de véhicule. Tant pour les particuliers que les entreprises, il devient sans cesse plus simple de passer à l’électrique, alors que des bornes s’ajoutent partout au Québec, facilitant les déplacements à grande échelle. À Rivière-du-Loup, plusieurs bornes électriques publiques sont disponibles sur le territoire. Une liste est d’ailleurs disponible sur le site web de la Ville, toujours dans la section « Transports durables ».

Les citoyens qui désirent obtenir plus de renseignements peuvent contacter Mme Marianne Gagnon à marianne.gagnon@villerdl.ca ou au 418 867-6700.