Ville de Rivière-du-Loup

Actualités

La Ville de Rivière-du-Loup donne le coup d’envoi à un grand chantier d’amélioration de ses infrastructures sportives

La Ville de Rivière-du-Loup donne le coup d’envoi à un grand chantier d’amélioration de ses infrastructures sportives
La Ville de Rivière-du-Loup donne le coup d’envoi à un grand chantier d’amélioration de ses infrastructures sportives

La Ville de Rivière-du-Loup annonce qu’elle va de l’avant avec son projet de réfection et de mise à niveau du stade de la cité des jeunes, en plus d’inclure dans ce chantier la construction d’une glace de dimension olympique ainsi qu’une série d’améliorations visant également le Centre Premier Tech.

« Ce projet est nécessaire pour Rivière-du-Loup parce qu’il s’agit de l’épicentre des activités sportives de toute la région qui sera valorisé par ces travaux, a déclaré la mairesse, Mme Sylvie Vignet. Le stade de la cité des jeunes est un bâtiment chargé d’histoire mais il a grandement besoin d’un rafraîchissement. L’occasion historique que représente la Finale des Jeux du Québec de 2021 nous permet de bonifier le projet et de faire atterrir nos installations sportives dans le 21e siècle. »

Donc, au terme des travaux, les citoyens de Rivière-du-Loup pourront bénéficier d’un complexe sportif entièrement renouvelé, intégrant à ses infrastructures actuelles des atouts majeurs qui feront la joie des utilisateurs :

·         une glace de dimension olympique qui permettra l’entraînement et la tenue de compétitions de haut niveau en matière de patinage de vitesse et autres disciplines sportives;

·         plus de 600 nouveaux sièges confortables au stade de la cité des jeunes;

·         l’amélioration significative de l’acoustique du stade de la cité des jeunes;

·         la réfection complète des vestiaires et l’ajout d’une chambre pour les arbitres;

·         l’ajout de loges corporatives au Centre Premier Tech, qui génèreront des revenus;

·         la construction d’un nouveau bloc sanitaire au stade de la cité des jeunes;

·         l’ajout d’un bloc sanitaire au niveau supérieur des gradins au Centre Premier Tech;

·         un accès plus fonctionnel via l’ajout d’un escalier dans le secteur Sud;

·         l’amélioration notable de l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite et l’ajout de six espaces réservés aux chaises roulantes.

Profitant d’une subvention unique de 5 M$ octroyée par le gouvernement du Québec à titre de milieu hôte de la 56e Finale des Jeux du Québec, la Ville de Rivière-du-Loup, conjointement avec ses partenaires, a reçu l’accord du gouvernement du Québec pour son projet, étape nécessaire à la réalisation du chantier et à l’octroi des contrats. C’est l’entreprise Citadelle, de Québec, qui a remporté le processus d’appel d’offres avec un montant de 11 305 230,87 $ avant taxes, pour l’ensemble du projet incluant les options.

Le stade de la cité des jeunes, qui date de 1964, est un ouvrage d’une complexité architecturale et d’une qualité de conception hors de l’ordinaire. Il a longtemps permis aux citoyens de Rivière-du-Loup de profiter d’une glace multiusages très appréciée, en plus de pouvoir y diffuser toutes sortes de spectacles et d’événements mémorables. Il aura en outre permis de voir se développer des athlètes de haut niveau qui font encore aujourd’hui la fierté des gens d’ici. Après plus de 56 ans de loyaux services, le temps est venu de lui donner un second souffle.

En plus des travaux mentionnés plus haut, le chantier rendra possible la mise aux normes des deux bâtiments, envisagée depuis 1998, et le colmatage de brèches causant des infiltrations d’eau récurrentes. À terme, le stade de la cité des jeunes se verra débarrassé d’une certaine quantité d’amiante, un matériau usuel lors de la construction mais proscrit aujourd’hui. De plus, le bâtiment contient de la peinture au plomb, autre matériau qui doit être retiré afin de garantir la santé et la sécurité des usagers qui le fréquentent. Quant au Centre Premier Tech, qui a soufflé ses 15 bougies récemment, quelques travaux de réfection doivent être faits dans le hall de l’entrée principale, une nécessité découlant de l’achalandage élevé de cet édifice central du paysage sportif de Rivière-du-Loup.

Le chantier offre également une occasion exceptionnelle d’optimiser les ressources du Service loisirs, culture et communautaire en regroupant l’ensemble de son personnel au même endroit dans des espaces administratifs comprenant une douzaine de bureaux individuels et les espaces nécessaires au fonctionnement d’un des plus importants services de l’administration municipale. À un coût avantageux de 2 000 $ le mètre carré, par rapport à des comparables excédant 3 000 $ le mètre carré, le tout dans des espaces qui appartiendront à la Ville, contrairement à la situation actuelle où elle doit louer des locaux.

Financement

Le conseil municipal a été clair sur sa volonté de ne pas alourdir davantage le fardeau fiscal des citoyens. Il a mandaté l’administration municipale de trouver des solutions afin que le montage financier du projet constitue le reflet de cette volonté. Ainsi, la Ville portera à la facture totale des travaux la subvention gouvernementale de 5 M$. Puisque le coût du chantier est évalué à 12 601 853 $ et que le précédent règlement d’emprunt était de 9 419 949 $, la Ville doit procéder à un nouveau règlement d’emprunt pour lancer les travaux officiellement et octroyer le contrat. Cependant, elle n’aura pas recours à cette somme puisque les 3 181 905 $ manquants seront autofinancés par la révision complète des projets en cours et par le report et le réaménagement du projet de carrefour maritime au parc de la Pointe.