Ville de Rivière-du-Loup

Actualités

Rivière-du-Loup devient le nouveau pôle régional en formation de l’École nationale des pompiers du Québec

Rivière-du-Loup devient le nouveau pôle régional en formation de l’École nationale des pompiers du Québec
L’École nationale des pompiers du Québec (ENPQ) a retenu la Ville de Rivière-du-Loup comme pôle régional de formation pour le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie, au terme d’un rigoureux processus de sélection. Cette nouvelle accréditation régionale s’officialise aujourd’hui, avec la signature du protocole d’entente.

Rivière-du-Loup devient ainsi le quatrième pôle régional de service de l’ENPQ au Québec, aux côtés de Rouyn-Noranda, Alma et Saint-Georges. Désormais, le Service de sécurité incendie de la Ville de Rivière-du-Loup (SSIRDL) sera responsable d’accompagner les différents services incendie du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie dans leurs besoins de formation et répondre à toutes leurs demandes pour les services de l’École. Il sera aussi responsable de l’organisation et de l’administration des examens pour l’Est-du-Québec.

« C’est une nouvelle fort réjouissante qui est dévoilée ce matin. L’accréditation régionale confirme l’excellence et la rigueur des enseignants, instructeurs et gestionnaires de notre Service de sécurité incendie, qui s’investissent et oeuvrent depuis près d’une décennie maintenant à former les pompiers de la région », a déclaré Nelson Lepage, président de la Commission de la sécurité publique et des incendies et conseiller du district de Saint-Patrice.

 « Je suis extrêmement fier de mon équipe, a ajouté le chef du SSIRDL, Éric Bérubé. Je tiens à remercier l’École nationale d’avoir choisi Rivière-du-Loup comme pôle régional. Cette entente s’inscrit dans la continuité des relations fructueuses qui existent depuis plusieurs années entre nos deux organisations, au bénéfice de l’ensemble des services de sécurité incendie et municipalités de la région et donc, naturellement, des citoyens. »

 « La création de ce 4e pôle régional de formation contribuera à une meilleure compréhension des enjeux régionaux spécifiques, a précisé le directeur général de l’ENPQ, M. Jacques Proteau. Elle permettra également d’améliorer la rapidité et la qualité des communications. Les différents services de sécurité incendie sur le territoire veulent avoir accès à des services de proximité et la création des pôles régionaux est une façon pour l’École de répondre aux besoins exprimés. »

Rappelons que le SSIRDL est officiellement gestionnaire de formation depuis le 13 décembre 2012, lui qui s’engageait déjà auparavant dans ce créneau. Il offre des formations variées et de qualité, qui permettent aux pompiers d’acquérir ou de parfaire leurs connaissances et d’ainsi s’assurer d’avoir les compétences requises pour répondre aux besoins grandissants et évolutifs des populations desservies.