Ville de Rivière-du-Loup

Actualités

Une centaine de places encore disponibles au camp de jour de Rivière-du-Loup

Une centaine de places encore disponibles au camp de jour de Rivière-du-Loup
Au terme de la première vague d’inscription au camp de jour louperivois, la Ville de Rivière-du-Loup est maintenant en mesure d’ouvrir un peu plus largement les portes du camp pour compléter les groupes. Elle prolonge pour ce faire la période d’inscription jusqu’au lundi 15 juin à 17 h.

Environ 125 places demeurent ainsi disponibles pour tous les groupes d’âge, particulièrement les 7 à 10 ans. La restriction est levée sur le motif d’inscription, qui peut fort bien, pour les places restantes, être l’envie de socialiser, faire des activités ou passer l’été avec des amis. Il est en outre possible d’inscrire des enfants de 11 et 12 ans (au 30 septembre 2019), un groupe qui n’a pas été ouvert initialement, afin de maximiser d’abord les chances des parents dont l’emploi était en jeu d’obtenir une place. 

La coordonnatrice à la vie de quartier et responsable du camp de jour, Marie-Anne Caron, précise : « Nous avions sollicité la collaboration de tous pour laisser d’abord les places aux parents mal pris, quitte à tenir une deuxième vague d’inscription. Nous avons eu une collaboration exceptionnelle des citoyens à ce titre, nous tenons d’ailleurs à les en remercier sincèrement. Cette procédure en deux temps nous a donné assez de latitude pour remanier les groupes lorsque nécessaire et garantir une place à tous les parents pour qui le camp était la seule option. Un plan de match fort adéquat d’ailleurs, alors que, n’eût été l’annonce du gouvernement ayant permis d’ajouter une certaine de places il y a quelques jours, le camp de jour afficherait presque complet actuellement! » 

Les parents qui le souhaitent peuvent donc sans plus tarder profiter des places encore disponibles via le portail Mes loisirs en ligne. Puisqu’il est question des places restantes pour compléter les groupes, il se peut que des concessions quant au lieu souhaité doivent être consenties, comme c’est le cas chaque année pour les dernières inscriptions reçues.